Vivre la passion du vin

le blog de l'association VINEA

Blog



Au service des producteurs, comme des amateurs de vin l’association VINEA souhaite désormais intensifier les échanges entre ces 2 mondes qu’elle côtoie. Pour mettre en lumière l’évolution de la production, de la consommation et situer les tendances qui se dessinent, nous avons créé un espace blog.

Vous y découvrirez de manière hebdomadaire les commentaires de dégustation de prestigieux vins suisses primés en concours ainsi que la présentation des hommes et femmes émérites qui créent et portent bien haut la réputation de nos crus. Régulièrement, une personnalité suisse profitera de cette plateforme pour débattre de l’actualité viticole.

Nous vous souhaitons une bonne lecture et de belles découvertes !


Voyage en terres tessinoises



Nous vous proposons aujourd’hui un voyage au Tessin, avec la découverte de la cave Tamborini Carlo SA.

Claudio Tamborini a vu les saisons et les millésimes défiler au sein de l’entreprise familiale qui l’a vu grandir. Il dirige depuis de nombreuses années déjà cette importante entreprise familiale fondée en 1944 et basée à Lamone. Il produit une série de vins haut-de-gamme régulièrement médaillés, remportant même le titre convoité de cave suisse de l’année en 2012. En 2017, La Maison Tamborini a récolté 2 médailles d’or au Mondial du Merlot pour le SanZeno Costamagna et le Comano. Ce dernier a également été médaillé d’or au Grand Prix du vin suisse 2017 de même que le Casterotto qui se classe même 3ème Merlot du pays !

Avec l’arrivée de la génération suivante pour l’épauler dans ce qui est désormais l’une des plus grandes caves du canton, Claudio Tamborini se tourne vers le futur. « Notre challenge le plus urgent en Suisse est de faire connaître nos vins à l’étranger. Va-t-on y arriver ? Je ne sais pas. La consommation de vin est en baisse partout et la concurrence fait rage, spécialement au niveau du prix. Nous devons tous réduire nous coûts, rationnaliser là où nous le pouvons ». Mais on doit aussi éduquer le consommateur. « Les prix des vins suisses sont calculés en fonction des coûts de production et de l’entretien du paysage, plus que sur l’offre et la demande. Il faut investir dans la qualité c’est le plus important ! Si vous avez de bons vins haut-de-gamme, vous n’aurez aucune peine à les vendre » !

Laissez-vous séduire par le Castelrotto 2015 :
« Un bouquet encore bien marqué par l’élevage avec des notes de grain de café, de pain grille et de cacao ainsi que quelques touches d’eucalyptus. La bouche est prometteuse avec des tanins qui vont se fondre avec le temps. A déguster sur un filet de bœuf et sa sauce au café »

 www.tamborinivini.ch


Actualité littéraire



Gérard-Philippe Mabillard, directeur des Vins du Valais nous présente son nouveau livre, « AUTOUR D’UN VERRE DE VIN ».
Un projet photographique qui réunit 120 artistes du cinéma, de la photographie, de la gastronomie, du sport, de la danse, du vin et de la musique, en faveur de la Fondation Moi pour Toit.

« L’objet qui apparaît sur toutes les photographies de cet ouvrage est le passeur d’émotions par excellence dans le domaine du vin : le verre. Il est une passerelle, un symbole de rencontres, de partage, d’amour et d’amitié. Il a accompagné120 artistes (Gérard Depardieu, Quentin Tarantino, Woody Allen, Marthe Keller, Oliver Stone…) formidables témoins de notre époque. Des femmes et des hommes, dont la cote se joue à l’échelle humaine. Ensemble, ils ont le même crédo : curiosité, passion, et optimisme. Découvrez aujourd’hui ces images inédites, instants de vie de personnages magnifiques qui illuminent de leur présence les scènes, les plateaux, les ateliers, les cuisines, les vignes et les stades du monde entier.

C’est un verre de vin du Valais qui les lie désormais pour soutenir une œuvre exceptionnelle, la Fondation Moi pour Toit ! »

http://www.lesvinsduvalais.ch/


En cette période de l’Avent, les bulles sont en fête !



« Une robe or pâle aux reflets verts. La bulle est fine et persistante. Le bouquet complexe de ce pur Chardonnay évoque à la fois la pomme verte, le beurre frais et les fruits secs (noisette, amande). La bouche tonique en fait un mousseux idéal pour se mettre en appétit »

Le vin mousseux de l’année est sans conteste le « Brut de l’Orpailleur 2014 » qui remporte le titre de meilleur mousseux suisse au Grand Prix du Vin Suisse 2017 et offre un nouveau sacre à la cave Frédéric Dumoulin à Uvrier (VS).

Ce titre n’est pas le fruit du hasard,  créé en 1999, la cave l’Orpailleur a fait depuis un chemin impressionnant pavé de succès.  Frédéric Dumoulin n’hésite pas à livrer l’une des clés du secret de sa réussite : « Nous travaillons nous-mêmes nos vignes avec le plus grand soin. Grâce à la taille de notre entreprise, j’ai la chance de pouvoir engager des collaborateurs biens formés et d’avoir pu m’équiper comme il faut à la cave pour extraire le meilleur de notre matière première.

Un travail bien récompensé, que l’on souhaite voir perdurer.

Laissez-vous séduire.

www.orpailleur.ch